CHALLENGE FIREFIGHTER

 

Le Challenge Firefighter est une épreuve sportive alliant force et cardio, les efforts réalisés s’approchant de ceux effectués lors d’interventions sapeurs-pompiers. 
C’est également un réel échange avec les différentes équipes venues de toute l’Europe et Etats Unis.

Le règlement... en quelques mots

Le circuit du Challenge est une épreuve officielle très réglementée. Il comprend trois types d’épreuves:

  • l’épreuve individuelle
  • l’épreuve en relais (3 à 5 participants)
  • l’épreuve en tandem

Celles-ci doivent être réalisées en moins de 6 minutes et sans manquer d’air.

La participation des concurrents dans plusieurs catégories est autorisée (individuel, tandem, relai) bien que le temps de repos entre les différents départs puisse être court, très court voire nul.
Les concurrents prennent ce risque en connaissance de cause.

départ firefighter challenge

Les concurrents doivent être équipés de leur tenue de feu complète utilisée dans leur centre d’intervention et répondant aux normes. 
Les ARI sont fournis par l’organisation afin que chaque participant soit sur le même pied d’égalité.
Les concurrents qui se présentent en zone d’appel et qui ne respectent pas ces règles sont pénalisés. 
La décision de l’arbitre, pour les équipements de protection individuels, est sans appel.

arrivée firefighter challenge

Le parcours

 

Le départ est à la base de la tour. Le parcours comprend plusieurs étapes : 

ETAPE 1 : Montée de tour avec le tuyau en écheveau

Les concurrents doivent monter un tuyau en écheveau de 19 kg au sommet de la tour, représentant trois étages soit 60 marches.
Ce tuyau doit être déposé dans un rack fixé sur le dernier palier de la tour. 
La main courante de la tour peut être utilisée pour gravir la tour.

montée de tour avec le tuyau en écheveau firefighter challenge

ETAPE 2 : Hissé de tuyau

Un tuyau de 19kg roulé en couronne est au bout d’une corde de 16mm, elle-même accrochée au garde-corps du dernier palier.
Le compétiteur doit hisser ce tuyau en haut de la tour en moins de 3 minutes. Dans le cas contraire, le concurrent sera disqualifié.
Une fois cela réalisé, le participant doit effectuer la descente de la tour marche par marche tout en gardant ses mains en contact avec les mains courantes de la tour.

hissé de tuyau firefighter challenge

ETAPE 3 : Entrée par effraction

L’étape de l’entrée par effraction s’effectue à l’aide d’une Keiser Force Machine (simulateur).
Le concurrent doit, à l’aide d’une masse de 4kg fournie par l’organisation, se placer à cheval sur la machine, au-dessus du poids et faire reculer celui-ci (72.5kg) à l’aide de coups de masse, sur une longueur de 1.5 mètre.
Le poids ne doit pas être poussé ou tiré, seule la tête de la masse doit entrer en contact avec le poids.
Le marteau devra être tenu à 2 mains dans la limite marquée par du ruban adhésif tout en gardant les mains au plus proche de la tête de la masse.

entrée par effraction firefighter challenge

ETAPE 4 : Slalom et remorquage de lance

 Le compétiteur doit négocier un slalom de 30m sans renverser de plots dans les virages. 
Au bout du slalom, il doit ramasser une lance de 45mm en eau, et la tracter sur 24m avant de passer un portillon avec portes battantes. 
Une fois que la lance a passé le portillon, le concurrent peut l’ouvrir et descendre une cible avant de la refermer et de la poser au sol.

slalom et remorquage de lance firefighter challenge

ETAPE 5: Sauvetage d’une victime

Dans cette dernière étape, un mannequin de type Rescue Randy de 80kg doit être soulevé et entrainé vers l’arrière sur une distance de 24m.
Les talons du mannequin devront rester en contact du sol pendant toute la durée de la traction.
En aucun cas, le mannequin doit être porté.
L’arrêt automatique du chronomètre se fera lorsque les pieds du mannequin auront passé la ligne d’arrivée.

sauvetage d'une victime firefighter challenge

Informations complémentaires

Lors des épreuves en tandem et relais, le masque ARI n’est pas utilisé.


Pour ces mêmes épreuves un témoin est utilisé par les membres de l’équipe effectuant une étape du parcours.
Le passage du témoin doit être fait de main à main et le transfert doit être clair.
Le fait d’oublier le témoin impose au concurrent de rebrousser chemin pour le récupérer avant de pouvoir finir la course. 
Dans le cas contraire, l’équipe sera disqualifiée.

Pour les équipes de 3 ou 4 membres, il est possible qu’un membre de l’équipe effectue plusieurs étapes de la course, soit successivement, soit en interposant une autre étape faite par un autre membre de l’équipe. 
Dans tous les cas, les transmissions de témoins doivent être faites comme décrites ci-dessus.

Retrouvez-nous sur  

Please publish modules in offcanvas position.